2 articles ont plus particulièrement capté mon attention dans les web-publications RH du mois dernier.

 

 

Le premier est issu de RHINFO.

 

 

Maurice Thévenet nous y fait part des « 3 devoirs RH de la rentrée ».

 

Une sérieuse réflexion sur les notions de performance, travail et management,  sont - selon l’auteur - les trois devoirs de la rentrée auxquels seront confrontés les RH. 


Nos entreprises doivent être plus performantes, c’est un fait établi, ceci pour être en mesure de créer plus de valeur. Elles se sont focalisées sur une vision taylorienne du travail, prônant de favoriser la bonne adéquation entre les compétences et les processus pour parvenir à une performance optimale. L’erreur est d’avoir négligé un élément crucial : la personne, le facteur humain. Car c’est de l’humain que surgissent les meilleurs antidotes à la crise : la volonté, l’effort et l’engagement.


Pour ce faire, la notion de travail doit être revue et revalorisée.


Au cœur des RH, le travail et son impact sur l’activité en générale ne peut plus faire l’impasse sur le besoin d’épanouissement, ce besoin d’effectuer des tâches enrichissantes. Nous ne sommes pas loin de doter la pyramide de Maslow d’un nouvel étage !


Travail et performance sont dépendants d’un management repensé qui n’hésite pas à ouvrir une fenêtre vers de nouvelles formes de collaboration qui laisseront la part belle aux questions d’optimisation du recrutement, de la gestion des carrières, de l’évaluation comme de la formation. Le « travailler-avec » (c'est-à-dire la collaboration dans son sens étymologique)  prend le devant de la scène.


Au-delà de l’épineuse question des RH en quête d’une dimension stratégique, Maurice Thévenet enjoint les acteurs de la RH à prendre des initiatives, à s’imposer par l’action…

 

 


Le deuxième article dont je souhaitais faire part est paru sur le site de  SoftPink  et émane de Carole Blancot.

 


Suite à la parution du  « Livre blanc sur les tendances RH - Les tendances RH de 2013 », l’auteure nous livre ses réflexions sur ce qui – à son sens – va fortement marquer les pratiques : l’impact de la révolution technologique sur les processus de gestion des RH.

 


2013 devrait voir une révolution dans les SIRH : cloud, postes de travail virtuels, mobilité, accessibilité renforcée devront faire partie des réflexions pour leur mise en place et leur bonne utilisation dans les proches années.

 


Cette nouvelle façon de travailler nécessitera de repenser un management qui prendra en compte les aspects humains de telles révolutions dans l’environnement de travail : aspect psychologique et émergence de nouveaux risques psychosociaux, effacement toujours plus fort de la frontière entre la vie privée et la vie professionnelle.


Carole Blancot conclue son article sur la nécessité qu’auront les différents acteurs RH de relever ces défis technologiques, psychologiques, économiques et sociologiques pour progresser et faire progresser les hommes et les organisations sans omettre de s’adapter  soi-même et d’aider tout un chacun à s’adapter$ également.


Enfin, l’année 2013 lui apparaît comme un possible tournant « dans la relation qui lie l’Homme à la machine, l’individu à son travail, le salarié à son employeur mais aussi à sa vie et à son identité personnelle ».

 


Télécharger le livre blanc : ICI


 

Les 10 experts qui ont participés à ce Livre Blanc :

 

 

Enfin, je vous invite à prendre connaissance où à relire cet article qui en conclusion, pointait la tournure résolument managériale des RH :

 

« Ressources Humaines, de l’évolution d’une fonction »

 


 

 

 

 


Retour à l'accueil