2.2 millions de personnes vont en bénéficier cette année.

 

Depuis sa création en 1998, chaque année voit la reconduction de  la prime de fin d’année, dite aussi « prime de Noël ».

 

Versée en fin d’année, elle profite aux bénéficiaires de minima sociaux,  sous certaines conditions.

 

De plus, son montant varie selon la composition du foyer.

 

 

Pour qui ?

 

Pour en bénéficier, il vous faut être titulaire de l’un  des dispositifs suivants sur la période de  novembre ou décembre 2013 :

 

-         allocation de solidarité spécifique (ASS)

-         allocation équivalent retraite (AER)

-         allocation transitoire de solidarité (ATS)

-       revenu de solidarité active socle (RSA socle) à l’exception des bénéficiaires du RSA complément de revenu d’activité

 

Elle est également accessible aux personnes bénéficiant de la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité. Il s’agit des bénéficiaires de l’ASS qui reprennent une activité professionnelle.

 

 

 

Quel est le montant pour 2013 ?

 

 

Il dépend de la composition du foyer et/ou de situations particulières ;

 

Une personne seule percevra une prime de 152,45 €.

 

Pour un foyer de deux personnes, la prime se montera à 228,67 €.

Trois personnes : 274,41 €.

Quatre personnes : 320,14 €.

Cinq personnes : 381,12 €.

Six personnes : 442,10 €.

 

 

Situations particulières :


En cas de foyer comportant un parent isolé  de 1 à 2 enfants, le barème ci-dessus est appliqué.

 

A partir de trois enfants, la prime sera de 335,39 €.

Avec quatre enfants : 396,37 €.

Avec cinq enfants : 457,35 €.

Il est prévu l’octroi d’une somme de 60,98 € par personne supplémentaire.

 

 

 

Quand la prime est-elle versée ?

 

Pour 2013, le versement est attendu à compter du 18 décembre, directement par virement sur les comptes en banque des bénéficiaires.

 

Aucune démarche n’est nécessaire, la Caisse d’Allocations Familiales se charge de verser  la prime aux titulaires du RSA tandis que  Pôle Emploi s’occupe du versement pour les bénéficiaires des autres dispositifs sociaux.

 

Attention donc aux mails frauduleux qui circulent depuis quelques temps et qui vous demandent de vous inscrire à un hypothétique service pour percevoir cette prime.

 

 

(Retrouvez cet article sur CERGYVIE!)

 


 

 


Retour à l'accueil