En ce lundi 7 avril 2014, nous célébrons la journée de l'égalité salariale entre hommes et femmes.


Véritable monstre du Loch Ness, Arlésienne ou serpent de mer, la question de l’égalité ressurgit périodiquement. On veut y croire, on l’appelle  de tous ses vœux mais au final, personne ne peut se targuer de sa réalité ni même d’agir réellement en son sens...


Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, a décidé de s'attaquer aux différences  qui perdurent entre hommes et femmes,  différences qui prennent corps sur les fiches de paie comme dans les organigrammes.


Mieux, selon NV-B, les différences de comportement entre les sexes expliqueraient  4,5 des 25 points de l'écart salarial constaté…


C’est donc là qu’il faut attaquer : dissoudre le manque de confiance en soi chronique qui accable le sexe faible (ah, la vilaine expression sexiste !), dynamiter l’autocensure qui nous musèle.


Si nous sommes convaincues qu’une Wonder Woman sommeille en nous, toute la société nous emboîtera le pas… enfin, il faudra tout de même cravacher un peu pour que l’évidence de notre égalité contamine les cœurs machos.


Tremble donc, plafond de verre, nous allons t’attaquer à la masse !

 


 

C’est donc à une application gratuite pour smartphone que la lourde tâche est dévolue.


 

Toujours partante pour donner de ma personne surtout s’il s’agit de faire progresser la condition de mes sœurs d’infortune, j’ai chargé l’appli, le cœur vibrant d’espoir et les doigts tremblants.


Allais-je découvrir dans quelques instants que je faisais partie de la cohorte de celles qui « peuvent mieux faire mais ne savent/n’osent pas faire » ?


« Leadership pour elles » commence par me proposer un quizz d’autodiagnostic pour résoudre cette question cruciale.


Roulement de tambour tandis que je valide mes  réponses  aux questions…


En quelques secondes,  une conclusion de quelques lignes m’oriente vers les modules de l’appli les plus adaptés à mon profil.


Pour moi, ce sera  direction « agir en leader » et « savoir manager ses collaborateurs ».


Juste 2 points à travailler, c’est déjà une bonne nouvelle en soi !


J’arrive sur une page de présentation des modules  disponibles qui me fait penser à un escargot  (pour mieux sortir de sa coquille ?).


Mes deux modules conseillés sont cerclés d’orange, il ne reste plus qu’à se prendre en main et à prendre connaissance de ma feuille de route.


Première partie, j’apprends à avoir confiance en moi, à cesser de m’auto dénigrer et à développer des pensées plus positives envers moi-même. 


Je m’attendais à devoir répéter silencieusement « je m’aime » en boucle tel un mantra tibétain aussi suis-je plutôt agréablement surprise par ce que je lis.


Les conseils sont simples, pratiques et applicables.  Il faut tout de même s’investir, oser sonder son esprit sincèrement et poser son auto-analyse par écrit. Et oui, il ne s’agit pas de se borner à lire les conseils, encore faut-il travailler un peu… le résultat vaut bien de s’investir, non ?

 

 

Rassérénée par ce premier module, je me jette sur celui qui traite du leadership…


Ah ! Une fenêtre m’annonce que je viens d’atteindre le statut d’apprenti leader !


Si en plus, on me donne des petites récompenses bienfaisantes, je sens que je vais continuer l’exploration de l’appli.


En cours de module, un quizz contrôle ma perception du leadership : 5 bonnes réponses sur 5 j’ai bien compris, pas trop gourde, un bon point !


 

Prochaine étape : se protéger face au sexisme ordinaire…


J’apprends que les hommes  ont un rôle dans la lutte pour l’égalité,  qu’il faut en faire les premiers promoteurs pour faire bouger la société.


Mieux, il faut toucher leur corde sensible et leur rappeler qu’ils sont des pionniers dans l’âme.

J’aurai préféré qu’on valorise les femmes dans ce rôle mais bon, ne brûlons pas les étapes…

 

De module en module, j’accède au statut de Leader accomplie…


Ce n’est pas peu fière que je referme l’appli, confiante en mes capacités même s’il reste encore tout à faire pour m’approprier les précieux conseils dans la réalité.


Soyons claire !


Si l’application est  accessible, sa navigation simple et conventionnelle, son contenu intéressant mais  très dense, ses vidéos et ses outils sont biens vus, le sujet demande d’y consacrer du temps bien au-delà de son smartphone. 


Elle ne remplacera pas l’accompagnement  individualisé d’un coach.


 « Leadership pour elles » ne résoudra pas non plus  la question de l’égalité mais son objectif semble d’apporter des pistes, des conseils  et de réveiller les consciences.


Mais au-delà de convaincre les femmes de toutes les qualités et capacités qu’elles possèdent, c’est bien le regard de la société sur elles qu’il faut changer…


 

Et cela, aucune application ne sera en mesure de le réaliser !

 


 

« Leardership pour elles » dans toutes les stores pour smartphone (I-phone et Androïd)

 

Site officiel : http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2014/04/07/leadership-pour-elles-lappli-pratique-et-gratuite-pour-aider-les-femmes-a-progresser-dans-leur-carriere/

 

 

(Retrouvez cet article sur ACTU95.NET!)

 

 

 



Retour à l'accueil