Nous sommes de plus en plus souvent confronté à l’expression de la religion dans l’entreprise.

 

 

Faire le point n’est pas aisé et je me suis parfois retrouvée dans l’expectative, exerçant dans un secteur ou se croisent et cohabitent plusieurs religions.

 

 

Rappelons qu’il s’agit là de  faire respecter le droit de croire en une religion ou non sans contredire le principe de laïcité de notre république et sans prosélytisme déplacé.

 

 

Un équilibre et un respect de l’autre pas toujours évident à définir…

 

D’autre part, l’article L 1121 du Code du Travail rappelle que « nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché ».

 

Dans la vidéo ci-dessous, issue du « blog ressources humaines » de SVP, un DRH  pose  la question de la religion en entreprise.

 

L’expert SVP fait le point sur la réglementation en matière de signes religieux, sur la légalité de ceux-ci, leur interdiction éventuelle et sur quel point interdire ou restreindre l’expression religieuse.

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester dans le domaine de l’art de jongler en entreprise, je ne résiste pas à rappeler ce texte caricatural mais présentant un certain ancrage dans la réalité….



organisationdirectionressourceshumaines

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil