Vous vous emmêlez souvent dans les jours fériés et leur impact sur la présence en entreprise et la rémunération ?

 

Suivez le guide…

 


La loi fixe les jours fériés. Ils correspondent souvent avec des fêtes ou des événements historiques :

-  1er  janvier

-  lundi de Pâques, jour non fixe dans le calendrier

-  1er  mai

-  8 mai

-  l'Ascension, jour non fixe dans le calendrier

-  le lundi de Pentecôte, jour non fixe dans le calendrier

-  14 juillet,

-  15 août

-  1er novembre

-  11 novembre

-  25 décembre

 


La loi limite les jours fériés à ces dates, il existe néanmoins des exceptions géographiques ou liés à des usages en cours dans certaines professions ou encore des jours octroyés par accord collectif…


Travailler un jour férié ?


Mis à part le 1er mai où le repos est obligatoire, le repos sur les autres jours fériés ne l’est pas systématiquement… et si vous refusez de travailler pendant un jour férié non chômé, votre absence sera irrégulière !


Consultez la Convention Collective dont vous dépendez pour connaître les usages dans votre profession.


A noter, certaines activités continuent leur service le 1er mai : transports publics, hôtellerie, service hospitalier…


Si vous travaillez en Alsace-Moselle, sachez que les jours fériés sont obligatoirement non-travaillés dans les entreprises de type industriel, commercial… mais que ce n’est pas le cas pour les professions médicales, agricoles, éducation, emploi à domicile…

 


 La rémunération et les jours fériés…


Pour le 1er mai, vous percevez votre rémunération sans changement.

Pour les autres jours fériés, vous percevez votre rémunération habituelle à condition d’être présent en entreprise depuis plus de 3 mois. Certaines Conventions Collectives sont plus souples sur ce sujet, consultez la vôtre.

 


Et la Journée de Solidarité ?


Sauf exception, elle est travaillée et non rémunérée. Elle peut  être fixée à n’importe quels jours fériés en dehors du 1er mai.

 

 

Et les « ponts » ? Est-ce obligatoire ?


Jours fériés et ponts ne vont pas toujours de paire, tout dépend des hasards du calendrier.

L’employeur n’est pas obligé d’accorder ces fameux ponts.

Aussi, ne prenez pas l’initiative de ne pas venir travailler, vous seriez en absence irrégulière.

 

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre service du personnel/RH pour plus de précisions adaptées à votre situation…

 

  (Retrouvez cet article en ligne sur le web-mag de Cergyvie...)

 

Retour à l'accueil