Ce que j’ai mis en pratique dans les escape rooms…et pourquoi c’est bénéfique pour les équipes!

 

Je suis une fan d’escape rooms et de jeux de piste ou d’énigmes en général.

Je pratique en famille avec mes 2 ados depuis 1 an de demi. Nous avons 36 salles à notre actif, du niveau débutant à expert. 

 

Nous sommes une véritable équipe et notre cohésion est notre force et nous permet de sortir des salles dans les temps impartis à 90% de nos sessions.

 

Si le concept de l’escape game ne vous est pas connu, il s’agit de réunir une petite équipe (aux alentours de 6 à 8 membres dans l’idéal) et de résoudre une série d'énigmes  plus ou moins retorses pour sortir de la salle où vous êtes enfermés, en moins d’une heure...

Tous les sujets sont adaptables à un scénario d’escape game : sous-marin, vaisseau spatial, prison, fête foraine…vous pouvez avoir à fuir une base militaire secrète comme échapper à Jack l’Eventreur.

 

 

 

L’union fait la force!

 

Dans ce type de jeu, il n’y a pas d’autres possibilités que de collaborer les uns avec les autres.

 

Si vous souhaitez sortir de votre salle, il n’y a pas 15 solutions!

Vous allez devoir vous coordonner aux autres, collaborer et avancer avec eux.

 

Et parfois cette collaboration ne se déroulera pas au même endroit car vous allez être amenés à vous scinder en 2 équipes qui résoudront une énigme chacunes de leur côté,!

 

J’ai souvenir d’une salle des machines du Titanic où notre groupe divisé en 2 était séparé par une cloison étanche et où seule notre communication et les informations données ont permis de nous retrouver pour avancer dans le jeu.

Ou encore cette autre salle où, séparés dans des cages distantes (oui, ça arrive!) nous devions nous soutenir les uns les autres pour déjouer les mécanismes qui nous emprisonnaient…

 

Il est donc impossible de gagner seul dans une escape room!

 

A ce niveau, je pense que vous voyez où je veux en venir.

 

Le parallèle avec le monde de l’entreprise est aisé à deviner.

“Ensemble, on va plus loin”, en escape comme dans le travail, cet adage se vérifie chaque jour.

Vous pouvez être le plus intelligent de la Terre, seul, vous n’êtes rien. Le collectif est la seule solution!

Ce que j’ai mis en pratique dans les escape rooms…et pourquoi c’est bénéfique pour les équipes!

Pourquoi vous devriez songer à faire des escape rooms avec vos équipes ou en phase de recrutement ?

  1. Le leadership devient situationnel. Plutôt que de suivre un seul individu pendant la durée du jeu, il apparaît rapidement qu’il faut savoir passer le flambeau en fonction des aptitudes de chacun. Si la résolution d’une énigme exige des connaissances mathématiques, il faut se tourner vers l’individu qui les détient. Et ainsi de suite en fonction des points forts de chacun.
  2. Accepter de l’aide! Pendant tout le jeu, un game master vous suit par le biais de caméras et de micros. Facilitateur externe et sachant du game play, l’équipe devra ravaler son orgueil et solliciter un indice sous peine de rester bêtement bloquer et voir filer les précieuses minutes de jeu… Tout comme on apprend les uns des autres, on doit être capable de se tourner vers le mentor, la ressource de savoir… Demander de l’aide, ce n’est pas de la vulnérabilité mais bien de la sagesse!
  3. Il faut COMMUNIQUER et ÉCOUTER!! D’ailleurs votre game master vous le répétera en préambule du jeu! Ecoutez-vous les uns les autres, faites savoir aux autres ce que vous trouvez dans la salle! Si vous saviez le nombre d’équipe qui reste bloquée alors qu’un des membres avait trouvé une bonne piste mais que personne ne l’a écouté…
  4. Gérer le stress : Incroyable ce que le temps peut filer vite. Le chronomètre qui égrène les minutes aura tôt fait de faire monter le stress. Savoir canaliser ses émotions et être capable de penser droit et de rester concentré, feront la différence!
  5. Développer sa créativité : dans un tel contexte, les joueurs sont obligés de lâcher prise. Se sentant autorisés à s’exprimer davantage , ils font preuve d’une bonne dose de créativité dans la résolution des énigmes.
  6. Rester concentré sur l’objectif. On peut vite s'éparpiller dans ces salles incroyables qui plongent le joueur dans une ambiance parfaitement reconstituée. Votre objectif est de sortir de la salle en résolvant les énigmes. Pas de s’égarer dans les pièges ou les distractions dont les salles ont le secret. Et là, c’est bien le collectif qui saura réunir ses brebis égarées.
  7. S’améliorer. Parfois, on passe à côté du jeu et on ne parvient pas à résoudre les énigmes dans les temps. Si la frustration de l’échec est forcément présente, un bon game master vous donnera les axes d’amélioration et vous expliquera là où vous avez pêché... une mine de bons conseils pour votre prochaine expérience. On apprend de ses échecs, c’est une vérité!
Ce que j’ai mis en pratique dans les escape rooms…et pourquoi c’est bénéfique pour les équipes!

 

En team building tout comme en recrutement, l’escape game est une option intéressante pour comprendre le mode de fonctionnement du collectif et comment chaque individu s’y inscrit.

 

 

Tout comme dans la poursuite d’un objectif commun ou la réalisation d’un projet, les individus doivent se fédérer, apprendre à composer avec les différences.  Et parfois, savoir intégrer un nouveau membre alors qu’on fonce vers l’inconnu…

Autant de situations qui peuvent s’avérer délicates mais qui deviennent primordiales pour l’évolution des sociétés voire même leur survie.

 

 

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à vous renseigner sur les escape games proposer aux entreprises, l’offre s’est développée et vous trouverez assurément celle qui vous conviendra.

 

Enfin, si vous êtes escape gamer et que vous souhaitez échanger sur notre activité commune, n’hésitez pas à me contacter!

Retour à l'accueil