[engagement salarié] Connaissez-vous l’eNPS ?

Vous avez mis en place des actions pour favoriser les facteurs-clés du développement et de la pérennité de votre structure que sont la productivité, la satisfaction globale, la fidélisation, le turn over etc.

Connaître l’impact des mesures sur l’engagement des salariés est donc primordial pour savoir si vous êtes sur la bonne voie ou s’il vous faut ajuster vos pratiques.

 

Connaissez-vous vous cet indicateur, l’eNPS ( employee Net Promoter Score), qui  aide à mesurer l’engagement  des salariés, c’est-à-dire la fierté d’appartenance, la recommandation de l’entreprise, l’investissement au travail, la compréhension et l’adhésion à la stratégie ?

 

Sous forme de questionnaires, de « pulse surveys », d’applications gratuites ludiques et anonymes… différents supports permettent d’analyser les retours en provenance des salariés et de se faire une idée fiable du « moral » et du degré d’engagement,  et ce à des fréquences modulables.

 

La question phare de l’eNPS consiste en  « Recommanderiez-vous votre entreprise comme une entreprise où il fait bon travailler ? » idéalement suivi d’une question de type ouverte comme « Quelles sont les principales raisons qui vous ont motivé à mettre ce score ? ». Un espace où le salarié peut librement développer sa réponse est ensuite proposé.

 

La réponse à la question de la recommandation de l’entreprise s’effectue sur une échelle – score-  de 0 à 10.

[engagement salarié] Connaissez-vous l’eNPS ?

Les « engagés/promoteurs » sont les personnes ayant répondu 9 ou 10. Ils sont plus susceptibles de recommander leur entreprise à leur entourage, d’en dire du bien, de la défendre.

Les « passifs » sont les personnes ayant répondu 7 ou 8. Ils ont moins tendance à recommander leur entreprise et leur engagement sera plus modéré. Ils sont neutres.

Les « désengagés/détracteurs » sont les personnes ayant donné une note inférieure ou égale à 6. Ils sont moins engagés voire désengagés et sont ainsi plus enclins à déconseiller leur entreprise et à en véhiculer une image négative. Il s’agit de la population la plus stratégique à considérer car ils sont la cible d’amélioration du climat global de l’entreprise.

 

L’eNPS se calcule en soustrayant le pourcentage des « engagés » au pourcentage des « non-engagés.

 

La réponse à la question ouverte permet de tirer les premières conclusions et de réfléchir aux actions à mettre en place pour améliorer la situation.

 

Le suivi et l’analyse des réponses dans le temps après plusieurs campagnes permet de mesurer l’impact des démarches mises en place dans la structure.

 

 

Pour creuser la question :

 

https://www.unow.fr/blog/le-coin-des-experts/mesurer-optimiser-engagement-data/

Retour à l'accueil