L’heure est grave et le constat est inquiétant : l’Agirc et l’Arcco sont au bord du gouffre.

Heureusement, Super Négociator est là !

Trêve de plaisanterie : les partenaires sociaux se sont réunis le 17 février 2015 pour débuter les négociations sur les régimes de retraite complémentaire Agirc (cadres) et Arrco (non-cades, salariés du privé). Leur objectif est simple bien que très complexe puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de trouver les moyens pour remédier au déficit de ces deux caisses. Et éviter la faillite comme le redoute les cassandres.

12 millions de retraités sont concernés par le devenir de ces deux régimes !

Une solution avant l’été.

La prochaine réunion de négociation est prévue le 20 mars 2015 puis d’autres séances se tiendront jusqu’en juin 2015.

Avant l’été, syndicats et patronat devront définir les moyens de revenir à un équilibre budgétaire.

Plusieurs pistes seraient déjà pressenties comme la fusion des deux régimes, le report de l’âge de départ en retraite, la hausse des cotisations, le gel des pensions, la baisse des pensions de réversion, ou encore l’abattement dégressif des pensions entre 62 et 67 ans.

Les négociations s’annoncent tendues entre les parties en présence qui auront la lourde charge de trouver un consensus entre la pérennisation d’un système et l’application de mesures impopulaires.

Retrouvez cet article sur ACTU95.NET!

Retour à l'accueil